• Promotions

Inauguration du centre international de recherche agricole K

Parlez librement entre vous, actualités agronomique, présentation des membres...

Inauguration du centre international de recherche agricole K

Message par Elbatni » Dim Déc 04, 2011 10:13 pm

(APS) dimanche 4 décembre 2011  
          
Inauguration du centre international de recherche agricole Kopia Algérie
          

       
     
ALGER - Le Centre international de recherche agricole KOPIA Algérie a été inauguré dimanche à Alger par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Rachid Benaïssa en présence de l’ambassadeur de la République de Corée du sud, Sung Joo Choi.
    
                                

Ce centre, construit dans l’enceinte même de l’Institut national de Recherche agronomique d’Algérie (INRAA), va débuter par la réalisation de trois projets de recherche. Il s’agit du projet d’augmentation de la productivité des blés et des orges, de l’installation d’une serre multi-chapelle destinée à la recherche et au développement des cultures hydroponiques (hors sol) ainsi que la mise en place d’une unité pilote de démonstration pour la production industrielle de semences maraîchères.
Cette dernière, sous forme de conteneur, permettra de produire des légumes frais pendant toute l’année en utilisant de l’énergie solaire.Un autre projet de recherche sur la production de champignons est en discussion entre l’INRAA et KOPIA, une organisation sud-coréenne qui vise à développer le transfert technologique dans le domaine de l’agriculture avec tous les pays du monde, notamment ceux en voie de développement.
Kopia dispose de 14 centres de recherche agricole dans le monde dont quatre en Afrique, dont celui de l’Algérie.
Pour M. Benaïssa, la concrétisation de ce projet, lancé en 2010, "va consolider la coopération exemplaire entre l’Algérie et la Corée du Sud", qui fêtent cette année le 5e anniversaire de la déclaration du partenariat stratégique.
L’importance du projet réside, selon lui, dans le transfert technologique puisque ce centre va "rapprocher nos chercheurs des dernières technologies utilisées dans le monde en agriculture".
"Dans la politique du Renouveau agricole et rural, après avoir réglé les problèmes structurels de l’agriculture, nous sommes dans la phase du renforcement de tout l’encadrement technique et technologique de l’agriculture", a-t-il dit.
Le directeur de l’INRAA, Foued Chehat a souligné de son côté que la concrétisation de ce projet était "l’exemple d’une coopération authentique" entre l’Algérie et la Corée du Sud vu que "ce pays s’engage à aider l’Algérie à atteindre ses objectifs de développement".
"L’intérêt de cette coopération réside dans le fait que nous assistons avec eux (les Coréens) à un réel transfert de technologie", a-t-il affirmé.
Une équipe coréenne composée de 8 chercheurs se trouve actuellement au niveau du centre pour effectuer des expériences devant servir de démonstration et de vulgarisation pour les chercheurs et agriculteurs algériens.
L’ambassadeur de la Corée du Sud, Sung Joo Choi a indiqué de son côté que son pays était "prêt à réaliser le transfert de technologie selon le principe gagnant-gagnant".
Il a souhaité par ailleurs développer d’autres projets de coopération dans le grand sud, qui recèle, selon lui, un grand potentiel en terme de développement agricole.
Le directeur de Kopia, Seung Ryong Cheong a affirmé également que son centre de recherche allait intensifier son soutien technique à l’agriculture algérienne.
Le centre de recherche agricole Kopia Algérie est le deuxième projet de coopération dans le domaine agricole réalisé en Algérie par les Coréens après le laboratoire de production de semences de base de pomme de terre à Tiaret.
Mis en place en 2010, ce laboratoire participe actuellement à hauteur de 20% à la production de la semence de base, ce qui va permettre à l’Algérie de réduire graduellement sa dépendance des importations de semences de pomme de terre, selon M. Chehat.
Les chercheurs Coréens se sont engagés également à aider leurs homologues Algériens à mieux adapter la semence de pomme de terre aux différents climats existants en Algérie.
Des recherches sont en cours actuellement pour développer des variétés adaptées au climat aride et semi-aride à partir de clones importés du Pérou, selon des sources proches de KOPIA Algérie.
"Nous allons continuer à discuter avec les représentants de Kopia pour préparer un programme consolidé sur les deux prochaines années qui ciblera de nouvelles productions, en particulier des productions de semences pour lesquelles nous souffrons d’une très forte dépendance", a révélé M. Chehat.
La technologie sud-coréenne est également sollicitée pour le développement des techniques modernes de production des plants forestiers pour concrétiser le programme national de reboisement et le programme national oléicole pour lequel les pépiniéristes nationaux n’arrivent pas à suivre la demande.
Elbatni
Expert
Expert
 
Message(s) : 780
Inscription : Dim Juil 24, 2011 8:53 pm

Promotions

  • Sujets Similaires
    Réponse(s)
    Consultation(s)
    Dernier message

Retour vers Généralités & Actualités / présentation des membres

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron