• Promotions

L’Algérie parmi les leaders mondiaux des engrais en 2012

L'agriculure en Algérie, actualité et nouvelles...

L’Algérie parmi les leaders mondiaux des engrais en 2012

Message par dzagro » Ven Juil 13, 2012 10:01 am

Après signature d’accords de partenariat pour la réalisation de trois usines d’ammoniac

Sur 20 milliards de dollars d’investissements pour le développement de la pétrochimie nationale, 6 milliards de dollars sont déjà engagés.

Arzew va devenir un grand pôle de production d’engrais avec la réalisation de trois usines d’ammoniac en partenariat respectivement avec Orascom, l’omanais Suhail Bahwan et l’espagnol Fertiberia. Ces trois projets font partie du programme de développement de la pétrochimie, engagé par Sonatrach en partenariat, d’un coût de 20 milliards de dollars. Ces projets sont destinés principalement à l’exportation dans un contexte de forte demande sur les engrais sur le marché international.

Ils participent de la stratégie de Sonatrach de développer ses actifs, de les diversifier et d’augmenter ses revenus à l’exportation
Précisément, Sonatrach a bouclé son plan de production d’ammoniac en signant récemment un accord d’association avec la firme espagnole Fertiberia filiale du groupe Villar Mir pour la réalisation d’une usine de production d’ammoniac à Arzew d’un coût d’environ 1 milliard de dollars. Sa capacité de production est fixée à 1,1 million de tonnes/an d’ammoniac. Elle sera alimentée en gaz naturel livré par Sonatrach à hauteur de 1,1 milliard de mètres/cubes annuellement. “L’accord prévoit la constitution de deux sociétés conjointes : une société de production pour la réalisation et l’exploitation de la nouvelle unité de production d’ammoniac à Arzew détenue à 49% par Sonatrach et 51% par le groupe espagnol Villar Mir ; une seconde société pour la commercialisation de l’ammoniac détenue à 49% par Sonatrach et 51% par son partenaire”.

Le ministre de l’Energie, Chakib Khelil, a indiqué au cours de la cérémonie de signature de l’accord d’association que l’Algérie fournira 5% de l’offre mondiale d’engrais dans le monde au cours des prochaines années, avec la réalisation des trois usines d’ammoniac en partenariat respectivement avec l’égyptien Orascom, l’omanais Suhail Bahwan et l’espagnol Fertiberia. En d’autres termes, Sonatrach figurera parmi les premiers producteurs d’engrains du bassin méditerranéen, voire du monde.
Dans la foulée, le vice-président de Sonatrach chargé de l’aval, M. Feghouli, a indiqué que la compagnie pétrolière nationale avec l’achèvement de ces trois projets sera un acteur important dans le commerce international des engrais. Ce marché connaîtra une forte hausse de la demande. Ces projets, “marquent, une profonde mutation pour Sonatrach en termes de diversification de son portefeuille d’activités aval, lui permettant de pérenniser ses activités de création de richesses dans l’aval pétrolier et gazier”. Ces trois projets nécessiteront 6 milliards de dollars d’investissements, assurés à hauteur de 60 à 70% par les crédits bancaires en monnaie locale et à 30% par les fonds propres de Sonatrach et de son partenaire dans le projet.
Citant les références de l’associé, le P-DG de Sonatrach, M. Meziane, a indiqué que Groupo Villar Mir, est leader européen dans le secteur des engrais. “A Sonatrach, nous apprécions hautement le sérieux et les performances du groupe dont nous comptons déjà parmi nos partenaires et clients deux parmi ses plus importantes filiales Ohl dans la construction et Fertiberia dans les fertilisants. Ce groupe espagnol est déjà présent dans la production industrielle en Algérie où il possède avec Fertiberia des participations majoritaires (dans le capital d’Asmidal) dans les entreprises Alzofert à Annaba et Fertial d’Arzew”, a-t-il ajouté
Enfin, le P-DG du groupe Villar Mir a indiqué que cette usine, une fois achevée, pourrait générer 500 millions de dollars de revenus aux deux partenaires.
Reste à financer le projet. Les deux autres projets ont déjà bénéficié d’un montage financier. Le financement de ce programme pétrochimique est couvert, rappelons-le, en prêts en monnaie locale assurés par des banques publiques, 30% par les fonds propres des associés.
Le contrat prévoit une clause qui garantit des revenus supplémentaires. Sonatrach prévoit de bénéficier d’un revenu supplémentaire pour se prémunir contre un retournement des prix de l’ammoniac.
Enfin, sur ce programme pétrochimique, 10 milliards de dollars sont déjà sous contrat. Reste à signer, en effet, les accords définitifs avec Total pour la réalisation d’un complexe de vapocraquage d’éthane pour un coût de 3 milliards de dollars ainsi qu’avec le consortium Almet pour la réalisation d’un complexe de méthanol à Arzew d’un coût estimé à 1 milliard de dollars.

Liberté Economie
The Body Thrives When the Heart has a Mission
Avatar de l’utilisateur
dzagro
Administrateur
Administrateur
 
Message(s) : 1666
Inscription : Mar Oct 23, 2007 2:36 pm
Localisation : DzAgro site web
Statut Professionnel: Agronome

Promotions

Re: L’Algérie parmi les leaders mondiaux des engrais en 2012

Message par chsaid » Sam Juil 14, 2012 9:12 pm

nous avant l’avantage de produire et exporter les engrais, car l’Algérie contient un grand stock de gaz naturel et même le gaz de schiste http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaz_de_schiste , et les mines de phosphate
chsaid
niveau 3
niveau 3
 
Message(s) : 148
Inscription : Sam Déc 11, 2010 2:33 pm

Re: L’Algérie parmi les leaders mondiaux des engrais en 2012

Message par dzagro » Dim Juil 15, 2012 2:34 pm

le phosphate il faut bien compter sur cette réserve naturelle très très mal exploitée,

" ya dine Rabbi la Tunisie nous exporte !!! wellah 3ib "
The Body Thrives When the Heart has a Mission
Avatar de l’utilisateur
dzagro
Administrateur
Administrateur
 
Message(s) : 1666
Inscription : Mar Oct 23, 2007 2:36 pm
Localisation : DzAgro site web
Statut Professionnel: Agronome


  • Sujets Similaires
    Réponse(s)
    Consultation(s)
    Dernier message

Retour vers L'agriculure en Algérie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron