• Promotions

notre ministère de l'agriculture

L'agriculure en Algérie, actualité et nouvelles...

notre ministère de l'agriculture

Message par RETRAIT » Jeu Mars 26, 2009 1:10 pm

Pourquoi j’adore faire des réunions au ministère de l’agriculture et du développement rural !<

Je rentre dans la vielle bâtisse et je dois me présenté devant un des appariteurs pour justifier ma présence (il le faut si non on franchira jamais le seuil du ministère !! d’ailleurs ils connaissent tous le ministre !) jeunes pour la pluparts, ces plantons « ils aiment plutôt qu’on les désigne par agents de sécurité ‘’ça sonne mieux non !  Surtout après les dures épreuves qu’a passé notre pauvre Algérie » donc je disais ces plantons oh pardon ces agents de sécurité sont d’une humeur désagréable à longueur de l’année (il ya quand même des wlid familya mais rares !)



Une fois la première barrière franchie, en usant toute une diplomatie ! je me retrouve dans un des couloirs entrain de chercher ma destination, je regarde à gauche, à droite, toutes les portes sont fermées à double clés avec un anti son collé  (chuttt on travaille !!) je ne croise que la saleté dans cette vieille bâtisse     (et pourtant vu de l’extérieur cette bâtisse ressemble à celle des fiances avec des différences géométriques évidemment )  même des cafards y  trouvent refuge  (l’insécurité alimentaire règne dans tous les coins !)


Je cherche la salle de réunion et je ne la retrouve plus ! je dois donc me renseigner auprès de mes chers collègues qui sont cantonnés dans des bureaux anarchiques et exigus, j’interrompe leur somnolence et l’un d’eux me montre du doigt la bonne direction je prends quand même mon calepin et je fais un petit croquis (il faut dire que notre ministère est un véritable labyrinthe) .

J’arrive enfin à la salle de réunion je prends place (après avoir nettoyé la chaise : je suis loin d’être maniaque mais on te force à le devenir !)Je remarque deux jeunes filles qui agrafent des feuilles, elles le font machinalement et minutieusement, elles devraient car elles sont des prés emplois et comme chaque étage du ministère en possède son lot, la concurrence fait rage pour décrocher un post . D’ailleurs ils sont exploités comme des esclaves et on leur confie des dossiers sensibles (c’est ce qu’on dit!).

Le président de séance arrive, libérer par le haut responsable, il nous balance ce qu’on lui a balancé.  De temps en temps il nous explique que se sont les dernières grandes orientations alors qu’on vient de les découvrir (nous cadres sensés êtres informés et partie prenante) sur les colonnes des journaux au même titre qu’un simple citoyen de Tamanrasset (il faut dire que les journalistes sont d’une rapidité extraordinaire)  .

Il clôture la réunion par une oraison atypique je vous livre l’essentiel : au nom de la participation technique, sœur jumelle de la démocratie politique, au nom de la compétence reconnue, au nom du respect pour les cadres techniques, au nom de la décentralisation et de la transparence, on déclare se secteur prêt pour le développement durable !

Je quitte la vielle bâtisse et je me lance dans une autre aventure : à la recherche de mon pauvre chauffeur car privé de droit de stationnement dans le parking du ministère (alors que des extra et des maarifas, parquent leur bolides avec une aisance remarquable) il est forcé de sillonner les rues d’Alger.

Je retourne à l’envoyeur, après un long voyage, et pressé de me dire : alors ça c’est bien passé ? Oh que oui comme d’habitude. Ils sont à la hauteur ces gens d’en haut me rétorquât-il ! Certainement mon vieux, certainement !

Il me demande un résumé. Sérieux comme dab j’exécute comme un automate !

Alors je commence,

  • Réglementation= lamentations –voir le prix de la pomme de terre !
  • Investissement ou plutôt désinvestissement !
  • Coopération dites –vous !! rien à l’horizon sauf qu’ils ou elles s’offrent des voyages aux frais de cette pauvre Algérie
  • Vétérinaires ces vétérans du VETO !
  • Inspections ! très performante : 14 milliards 2002-41 milliards 2008-l’avenir voir madame soleil !!+ 20000 cadres poursuivis pour détournements et les pseudo agriculteurs : graciés !
  • La recherche  elle se cherche toujours
  • La vulgarisation trop timide pour être vulgaire
  • La formation « à l’étranger »: des conditions draconiennes /pour une certaine catégories non !!
  • La régulation sir ou balak !! devrait plutot s’adresser au ministère pas aux producteurs.
  • Rfig : s’applique d’abord chez soi « les institutions du secteur ne sont pas associées par contre on voit un déferlement  de coopérants « wala zman des coopérants !!c’est la nostalgie ils doivent bien nous montrer la voie !
  • Les agriculteurs ; s’intéressent au flousse !! ils nous prennent pour des idiots et on fait avec alah ghalab le problème est ailleurs.

    P.S
    Le secteur bouillonne de jeunes cadres compétents et très compétitifs, alors faites un effort et débusquez-les  car, plein d’humilité, ils ne peuvent user de chemins tordus pour gravir les échelons de la responsabilité. (Il faut de véritables managers et de véritables responsables pour développer notre agriculture et on ne fait pas du renouveau avec du vieux si on veut changer= le mot « renouveau » est à la mode et des gens travaillent pour plaire au ministre pas pour cette agriculture.

    Un cadre qui ne lui reste que peu de temps
    pour quitter sa malheureuse carrière.

RETRAIT
niveau 0
niveau 0
 
Message(s) : 1
Inscription : Jeu Mars 26, 2009 1:01 pm
Haut

Promotions

Re: notre ministère de l'agriculture

Message par hichem-sama » Jeu Mars 26, 2009 7:13 pm

hooo chére collégue d'aprés mes déduction vous éte la perssone elle méme non ????
« C’est la sagesse qui nous permettra d’orienter nos connaissances terrestres vers une compréhension profonde de nous-mêmes et du monde qui nous entoure. » Dr. A. Hussein OMS 1994.
Avatar de l’utilisateur
hichem-sama
niveau 6
niveau 6
 
Message(s) : 381
Inscription : Jeu Nov 22, 2007 9:18 pm
Localisation : alger
Statut Professionnel: Agronome

Re: notre ministère de l'agriculture

Message par jamaloup » Ven Mars 27, 2009 3:11 pm

bonjour !!
            tout d'abord j'aimerai formuler un espoir et un souhait pour vous , ou si vous voulez un souhait et un espoir, c'est selon, le premier est que votre patron , le ministre donc, n'est pas un habitué des forums ,surtt ceux destinés aux agronomes ,il risque de tomber sur votre contribution , et penser legitimement d'ailleur que son ministere renferme une taupe , qui n'est pas inscrite dans la dynamique de renouveau, dans l'effort d'edification de la nouvelle strategie ..etc ..etc .. le deuxieme souhait ou l'espoir , comme vous voulez ; est de vous voir  apres votre retraite vous consacrer à votre vrai metier , l'ecriture , vous avez du talent , et votre style me rapelle celui d'une blogueuse tres douée ..
  commençons par la fin , c'est toujours triste un homme qui passe des années de sa vie non pas engagé ,mais enchainé à une carriere malheureuse comme vous dites , triste et navrant , et inexplicable , en tt cas pour moi .. ce qui me ramene à poser un tas de questions .. je m'en doutais  bien que les couloirs de notre ministere de l'agriculture   voient courir plus les cafards que les idées sur une agriculture moderne au pays , que ses bureaux hermetriquement fermés comme ceux des administrations du 18 eme siecle voyaient evoluer les carrieres de beaucoup d'incompetants, et d'opportunistes , de grimpants à n'importe quel prix , et de rampants au prix de n'importe quelle bassesse .. mais ; mais la question que je me pose  : les cadres competants et honnetes , qui ont cotoyé toutes les inepties des demagogues , des ideologues , des populistes dans le temps , des opportunistes , des affairistes comme vous les qualifiez maintenant , ces cadres competants et honnetes , s'ils existent vraiment comment peut on leur trouver des circanstances attenuantes pour justifier leur silenxce depuis 40 ans , 40 ans que l'algerie n'a pas une politique agricole digne de ce nom .. vous etes sur le seuil de la retraite , vous devez donc avoir 20, peut etre 30 années de carriere , malheureuse comme vous dites , mais il ya 20 ans l'agriculture algerienne c'etait aussi le grand foutoir , je dirais encore plus c'etait les graines qui fleurissent actuellement ..
  n'est il pas plus honnete de reconnaitre que les cadres du ministere de l'agriculture se sont trompé complettement , comme leur ministres successifs pendant les dizaines d'années que dure les erements de l'agriculture nationale ?
  vos reflexions vous les jugez plutot personelles , ou partagées par un grand nombre de cadres de votre ministere? si vous vous estimiez nombreux à penser ainsi , n'ets il pas plus honnete en tant que cadres de la nation d'entreprendre au moins un effort de reflexion, de proposition, pour ne pas dire une enormité,  comme contestation?
  
j'spere ne pas vous avoir faché , j'estime que vous merité cette franchise , nous sentons tous que vous avez mal de l'algerie comme tous ceux qui portent l'interet de ce pays dans leurs entrailles , mais le temps des lamentations doit etre depassé , il faut  agir ..
  je suis agriculteur , deliberement evité la situation de cadre superieur de la nation , j'estime avoir fait le bon choix, pris la bonne decision, car j'aurais souffert comme vous une carriere douleureuse , je suis agriculteur ,mais pas de ceux qui hantent votre ministere , je n'ai rien a voir avec les besnassiya, donc deja ,vous voyez vous generalisez en croyant que tout les agriculteurs sont comme ceux qui passent chez le ministre .. je suis de ceux qui travaillent et produisent malgrés l'eat algerien non grace à lui , je suis fier de produire quelque chose , d'apporter de la pluvalue au marché algerien , je m'efforce d'acquerir des connaissances , des techniques , j'innove meme, et je seme des idées parmis mes confreres petits agriculteurs comme moi , je suis de nature optimiste , je crois au potentiel de l'agriculture algerienne qui est immense , et je sais qu'il ya des reussites tres valables sur le terrain , et du bricolage lamentable aussi , mais je sais aussi que tout ce retard, ce gachis n'est du qu'à un seul responsable , l'etat algerien incapable dimaginer quelque chose d'aussi simple qu'une politique agricole claire aux objectifs definis , tout est simple pour celui qui a le courage de choisir le difficile , les decisions justes  sont ttes difficiles, en algerie on achoisi le parti de la fuite en avant , la fuite des responsabilité, le populisme , et personne n'a eu le courage de dire holas !! surtt pas au ministere ...  
  
je pense qu'une association d'anciens agronomes  exsite , celle des anciens de l'INA je crois , je pense que le minimum que ce potentiel de reflexion puisse faire pour rendre service à l'algerie est de se concerter et former un think tank au sujet de l'agriculture algerienne, puis proposer , et pourquoi pas denoncer ...

au plaisir de vous lire ...
jamaloup
niveau 2
niveau 2
 
Message(s) : 64
Inscription : Lun Déc 29, 2008 3:49 pm

Re: notre ministère de l'agriculture

Message par hichem-sama » Sam Mars 28, 2009 6:33 pm

salam
bon ben je croie que ce qu'a dit jamaloup est vrai (malheureusement pour notre paye ) mais moi je vait dire une chose pour nous remonter un peu le morale ( si je peut me permettre ) on sait tous que le problème n'est pas dans l'agriculture mais les gens qui ont une relation avec l'agriculture ( je vise le ministère et les faux agriculteurs) et donc pour y remédier alors on devrai les remplacer ( c'est l'idéale) mais la vie ne marche pas selon nos désire mais on essaye de réalisé nos désire , de ce principe , je dirait -comme l'a dit jamaloup il faut agir , et il faut bien aigre et pour cela il faut bien y réfléchir , personnellement quand j'ai lu ce message je me disait : un ancien cadre dans le ministère de l'agriculture qui va partir en retraite avec une cariée pas trop intéressante avec une bonne qualité en lui est : qu'il aime le bon développement de notre agriculture  et surtout il croix en capacité de la nouvel génération et je me disait et pour quoi en ne profite pas de son expérience il peut nous filé des astuce et des connaissance très précieuse ??? et comme sa demain -inchalah- lorsque l'un d'entre nous occupera un poste de responsable il saura  quoi faire , par ce que si on reste comme sa  , toujours a pleurer de notre ressors alors s'en sortira pas  de l'auberge . en dernier je dirait ceci : nous avons plein d'atout utilisons lés et utilisons lés bien " les fourmis lorsqu'ils voient un obstacle , ils le contour , il ne reste pas auprès de l'obstacle et il discute "
« C’est la sagesse qui nous permettra d’orienter nos connaissances terrestres vers une compréhension profonde de nous-mêmes et du monde qui nous entoure. » Dr. A. Hussein OMS 1994.
Avatar de l’utilisateur
hichem-sama
niveau 6
niveau 6
 
Message(s) : 381
Inscription : Jeu Nov 22, 2007 9:18 pm
Localisation : alger
Statut Professionnel: Agronome


Retour vers L'agriculure en Algérie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron